Le projet TACARE

Les origines du projet TACARE

Le Jane Goodall Institute a initié le projet TACARE en Tanzanie en 1994. Le projet fut conçu comme un programme pilote pour lutter contre la pauvreté et apporter des moyens de subsistance aux villages situés autour du lac Tanganyika, tout en stoppant la dégradation rapide des ressources naturelles dans la région, particulièrement dans les forêts indigènes. Le projet focalise sur le développement socio-économique des communautés locales et offre des cours et formations sur la gestion durable des ressources naturelles. TACARE implémente une approche de la conservation naturelle centrée sur les communautés, ce qui répond efficacement aux besoins humains tout en promouvant les valeurs environnementales. TACARE se divise en cinq zones d’activités, à savoir le développement communautaire, la reforestation, l’agriculture, la santé, et Roots & Shoots – l’éducation environnementale pour les jeunes. TACARE est aujourd’hui devenu notre projet phare, son modèle étant répliqué dans d’autres régions à travers l’Afrique.

Image d’une autre pépinière inaugurée grâce au projet TACARE

Le défi du développement

Les populations vivant dans les villages autour du Lac Tanganyika sont limitées aussi bien dans leurs opportunités économiques que dans l’accès à la santé et aux autres services publics. Ces populations à forte croissance démographique sont ainsi contraintes à surexploiter les ressources naturelles et ont appauvri les forêts, à tel point qu’elles menacent aujourd’hui les dernières zones sauvages de la région, et même la Réserve à Chimpanzés de Gombe Stream.

L’ approche TACARE

TACARE adresse ces problématiques liées au développement humain et apporte aux populations locales l’opportunité de servir l’environnement tout en améliorant leurs propres conditions matérielles. TACARE est un programme holistique et participatif, soutenant l’éducation gérée à l’échelle locale, le développement socio-économique et la gestion durable des ressources naturelles. Le programme améliore l’accès aux soins, apporte des formations et méthodes des planning familial, et soutient les populations locales à développer des pratiques agricoles et fermières à la fois plus rentables et durables, qui contribuent à leur croissance économique. Le projet se focalise aussi sur l’amélioration de la gouvernance à l’échelle locale, en faisant participer activement les communautés dans les prises de décision concernant la gestion de leurs ressources.

Amena Hassan économise jusqu’à huit heures par jour pour s’approvisioner en eau potable maintenant que le projet TACARE à installé un système d’eau potable dans le village de Kasuku.

Un villageois abreuve des pousses d’arbres dans la pépinière du village de Zasche en Tanzanie. En tant que participant au projet TACARE, il prend soin des plantes qui lui ont été données et les vend lorsqu’elles sont prêtes à être plantées.

Nos activités

La dimension de développement communautaire de TACARE se concentre sur l’amélioration des conditions de vie dans la région du lac Tanganyika. TACARE comprend des activités d’épargne et de microcrédit, la mise en avant de cuisinières basse-consommation, ainsi qu’un fond de développement de villages pour les infrastructures de villages et de bourses d’études pour les filles. Les initiatives de reforestation de TACARE sont diverses et nombreuses. Les pépinières offrent des opportunités économiques et soutiennent les efforts de reforestation. La plantation d’arbres dans les villages et alentours promeut la reforestation ainsi qu’une éthique de conservation de la nature. Et les réserves gérées par les villages offrent un moyen à long-terme pour préserver la forêt. De plus, TACARE incite des pratiques agricoles qui appliquent des principes durables en se concentrant sur des parcelles modèles, la formation de fermiers et l’éducation par les pairs concernant l’agroforesterie et la prévention de l’érosion des sols. Les projets de santé de TACARE se focalisent sur l’amélioration de l’accès au planning familial et à l’éducation reproductrice, en apportant le matériel nécessaire aux communautés et en incluant un programme de sensibilisation et des formations. Des membres chaque communauté sélectionnés par leurs pairs distribuent de l’information sur le planning familial et le matériel. Les projets de santé incluent aussi des interventions pour rendre l’eau et les soins médicaux plus facilement accessibles. Enfin, TACARE implémente Roots & Shoots, une initiative environnementale et humanitaire mondiale pour les jeunes qui veulent participer activement à des projets liés au bien-être des animaux, de l’environnement, et de leurs communautés.