Premier rassemblement des groupes Roots and Shoots en France !

par | Déc 13, 2021 | Evènements, Partenaires, Roots & Shoots, Suivons Jane

Une centaine de jeunes ont participé samedi 4 décembre 2021 au tout premier grand rassemblement des groupes Roots & Shoots de France.

C’est avec une immense joie que nous avons accueilli 100 jeunes représentants de groupes Roots & Shoots venant de toute la France : des écoliers, des lycéens comme des étudiants.
Cette journée qui s’est déroulée à la Cité du Développement Durable, située près du Bois de Vincennes a été l’occasion de partager les expériences, d’échanger et de montrer l’implication des groupes dans les projets Roots & Shoots durant l’année écoulée.

Plantation d’arbres

La journée a commencé avec la plantation de 50 pins de Corse.
Nous qui pensions déjà en savoir beaucoup, avons beaucoup appris grâce à la formation de Kinomé, notre partenaire. Des agents de l’ONF et de la Mairie de Paris nous ont accompagné sur cette matinée de plantation, nous expliquant comment faire afin que ces pins soient encore là dans 1 an, 5 ans, 10 ans et plus !
Grâce à Kinomé, notre partenaire, pour chaque arbre planté en France, 10 arbres sont plantés dans les pays du Sud, en l’occurrence au Congo. Mais aussi en Tanzanie, grâce à d’autres groupes Roots & Shoots !!!

Premier rassemblement Roots and Shoots 2021

Retour sur une année de projets

Ensuite, après un bon repas vegan, et avoir graffé une belle fresque avec Thierry Guillot, nous avons échangé sur ce que nous avons fait durant l’année : les campagnes relayées, les projets crées … … L’occasion de partager nos réussites mais aussi parfois nos difficultés.

Il y a eu beaucoup d’encouragements, de timidité surmontée, de superbes projets présentés par des représentants de groupes de Honfleur, Marseille, Paris 12è, Cahors, Fontainebleau, Avon, du Vésinet, de Saint Germain en Laye, de Strasbourg et de Vernon.
Bravo à tous ! … on vous présentera ces groupes plus en détail très bientôt !

Projets Premier Grand Rassemblement RootsProjets Premier Grand Rassemblement Roots and Shoots 2021 and Shoots 2021

Intervention d’experts

Et nous avons eu la chance d’apprendre grâce aux interventions d’experts qui sont venus tout spécialement pour notre évènement nous former :
– Pierre-Emmanuel Saint Esprit, président de Zack, nous a parlé de l’économie circulaire et de la campagne « l’appel de la Forêt »
– Constance Cordier : étudiante en master à l’ESCP et co-fondatrice de l’association 180 DC, qui nous a sensibilisé sur la pollution digitale, et comment la limiter
– Tatiana Beuchat, responsable de la conservation au parc Sainte Croix Biodiversité qui nous a parlé de conservation en France (on veut tous faire son métier maintenant)
– Karin Henle, chef de projet en criminalité financière, a abordé le sujet difficile du trafic illicite des animaux sauvages et de l’action du Jane Goodall Institute France sur le sujet
– Roxane Batt , juriste, responsable bénévole du pôle plaidoyer du JGI France, nous a expliqué tout ce qui était fait en France, et en particulier comment nous avons œuvré pour la loi sur le bien-être animal de cette année ou de l’importance de lutter contre la déforestation (et la déforestation importée) en expliquant la campagne Together4forest….

Experts - Premier grand rassemblement Roots and Shoots 2021

Échange avec Jane Goodall

Puis, chacun a pu échanger avec Jane lors d’un échange en vidéo avec elle ! Elle a répondu aux questions de chacun, et nous a inspiré pour continuer et en faire encore plus !!! Elle nous a transmis son message d’espoir, sa conviction que chacun d’entre nous peut faire une différence. Elle a également livré ses sages conseils de vie : toucher le cœur des gens en racontant des histoires, ne jamais abandonner, ne plus manger de viande… A tout âge, l’auditoire était captivé et est reparti motivé pour suivre son exemple.

Intervention Jane Goodall Premier Grand Rassemblement Roots and Shoots 2021

 

Merci à tous pour cette énergie, ce travail
Maintenant, en avant pour encore plus de projets !

Merci à Valerie Pierson, la coordinatrice du programme Roots & Shoots pour avoir organisé un si beau moment de partage et d’échanges !

Merci à Elizabeth Khuri Chandler, grâce à qui ce moment a pu avoir lieu, pour sa gentillesse et son implication à toutes les étapes du projet 💚

Merci à nos partenaires Sainte Croix, Maisons du Monde Foundation et DocuSign qui soutiennent le programme Roots & Shoots, avec le cœur et avec générosité.
Merci à tous les intervenants d’avoir partagé leur passion avec les jeunes et ainsi contribué à leur donner envie

Merci à Kinomé, Pascale Leportier et Marie Lorio, pour avoir co-construit ce moment avec nous et l’avoir rendu possible dans ce lieu magique qu’est la Cité du développement durable .

Merci à Manon Garin-Marguerite, directrice opérationnelle de la Cité du développement durable.

Et merci à nos bénévoles géniaux : Roxane Batt, Karin Henle, Monorom Youk, Calypso et Léonore Vanier, Thierry Guillot, Antoine Laskri, Dominique Pierson, Hélène Cavagna et Manon Brun.

Vous aimerez lire aussi

Le réveil des forces sauvages

Le Jane Goodall Institute France lance une campagne sur la protection de la faune sauvage en France et met à l’honneur 7 projets sur la plateforme participative Blue Bees pour aider ces héros du quotidien qui agissent jour après jour.

En Tanzanie, objectif 1 million d’arbres plantés par les jeunes du Programme Roots & Shoots

La Tanzanie est un pays avec une biodiversité remarquable mais malheureusement meurtri par la déforestation. Un projet Roots & Shoots en Tanzanie, soutenu par le Jane Goodall Institute France, sensibilise les plus jeunes à l’importance des forêts et a pour ambition de planter 1 million d’arbres.

La biodiversité est célébrée au Burundi avec le soutien du Jane Goodall Institute France

Dans la province de Bururi au Burundi, le 22 mai a été marqué par un grand jour en faveur de la nature locale : la Journée Internationale de la Biodiversité a réuni de nombreux acteurs actifs sur le terrain, des représentants locaux et les villageois. Les actions en faveur de la faune et de la flore locales ont été célébrées durant cet événement.

La technologie au service de la conservation : des camera traps pour soutenir la population de chimpanzés sénégalais

Grâce aux donateurs français, des « camera traps » surveillent les chimpanzés sénégalais de façon non invasive. Cette espèce étant en fort déclin, ces outils permettent une meilleure connaissance de leur comportement et des dangers qui les menacent afin d’améliorer les mesures de protection

Au Burundi, protégeons les chimpanzés et le parc national de Kibira

Le Parc national de Kibira, situé au Burundi, est une zone riche en biodiversité animale et végétale, qui abrite entre 250 et 300 chimpanzés. Au Jane Goodall Institute, nous œuvrons avec les communautés locales pour préserver cette zone importante et sacrée.

Des nouvelles de Perrine à Tchimpounga en République du congo

Perrine, petite chimpanzé orpheline à cause du braconnage, a été retrouvée entre la vie et la mort, au prix d’une longue enquête en République du Congo. Elle a été recueillie et soignée à Tchimpounga par le Jane Goodall Institute et a retrouvé la santé.

Connaissez-vous ce projet qui verra la plantation de 3 millions d’arbres en Ouganda ?

Non seulement l’Ouganda veut planter des millions d’arbres, mais il veut faire un pas vers une reforestation durable, au bénéfice des communautés et de la vie sauvage.La déforestation excessive, l’agriculture et l’expansion des établissements humains continuent de...

Les héroïnes et héros de la paix du Jane Goodall Institute France

Au Jane Goodall Institute, nous œuvrons au quotidien pour un monde meilleur pour les animaux, les humains et la nature. Chacun d’entre nous agit. Certains sont vétérinaires, d’autres chercheurs, agronomes, professeurs, médecins, infirmiers, logisticiens, mères de...

L’HISTOIRE DE MOTAMBO, PARTIE II / III

Motambo, arrivé au sanctuaire de Tchimpounga, a immédiatement été pris en charge par le service vétérinaire car sa condition était critique.

L’ HISTOIRE DE MOTAMBO, PARTIE I/III

​Lorsque les autorités locales ont mené une opération de saisie sur un bateau de contrebande, ils ne pouvaient se douter que le cargo contiendrait un petit chimpanzé malade, ayant désespérément besoin d’aide.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à la newsletter