Oregen : une collection de NFTs pour protéger les chimpanzés

par | Avr 20, 2022 | Suivons Jane

Oregen lance une collection de NFTs pour protéger les animaux menacés … et les chimpanzés, via le Jane Goodall Institute France, seront les premiers à en bénéficier !

Face aux menaces qui pèsent et s’intensifient sur la biodiversité, et alors que les associations peinent de plus en plus à collecter des fonds pour financer leurs activités, Oregen souhaite développer un nouveau modèle de don pour aider les ONGs à financer leurs projets et élargir leurs communautés de soutien.

L’objectif d’Oregen est de créer des collections de NFTs, avec le concours d’artistes, symbolisant des éco-systèmes et des espèces animales ou végétales en danger afin de sensibiliser à la protection de la biodiversité. 70% des revenus générés seront reversés à des associations partenaires qui œuvrent concrètement à la protection des espèces mises en avant.

Avec cette première collection, 70% des recettes générées par la vente de ces NFTs seront reversées au Jane Goodall Institute France pour nous permettre de développer nos projets au Burundi.

Partenariat Oregen et Jane Goodall Institute France NFTs

Mais que sont exactement les NFTs ? Et en quoi sont-elles compatibles avec les valeurs du Jane Goodall Institute France ?

L’objectif est de mettre à profit de nouveaux outils technologiques, en particulier ceux du Web3, pour participer à la préservation du monde réel et sensibiliser le grand public aux enjeux de biodiversité.
Pour être cohérent dans l’ensemble de sa démarche, Oregen a décidé d’utiliser la technologie Polygon, une des sidechain les moins consommatrices en termes de ressources actuellement. Par exemple, une transaction a le même impact que l’envoi d’un email. Et d’une façon générale tous les choix technologiques pris le sont avec comme premier facteur leur impact.

De plus, cette collection de NFTs – au-delà des récompenses exceptionnelles auxquelles elle donne droit- sera un outil de sensibilisation et de pédagogie. L’objectif est qu’en acquérant des NFTs, chacun en apprenne plus sur les chimpanzés, sur leurs habitats naturels. Sur les menaces qu’ils affrontent et des pistes d’actions qui existent.
Une nouvelle façon d’agir pour aider les ONGs de terrain, complémentaire !

Vous connaissez notre beau projet au Burundi… Nous sommes si heureux que Oregen ait décidé de soutenir cette action en permettant au Jane Goodall Institute France de pouvoir bénéficier de la générosité de leur communauté !
Découvrez le témoignage de Pierre Quintard, le président du Jane Goodall Institute qui parle de ce partenariat:

 

L’engagement de A-MO : l’art pour mieux toucher le cœur !

Les artistes ont une place-clé dans ce dispositif : découvrons A-MO, le talentueux street-artiste français qui a décidé de s’engager pour la première collection de Oregen, en faveur des chimpanzés et du Jane Goodall Institute France !

A-MO est connu de tous les bordelais ! La « jungle urbaine » , surtout autour de Bordeaux, est son principal lieu d’expression et la nature son sujet de prédilection.
A-MO a développé une technique très personnelle qui consiste à peindre des animaux en superposant des tags (signatures stylisées). Ces tags, réalisés principalement à la bombe de peinture ou au marqueur, se chevauchent comme les couches de peinture à l’huile d’un « tableau classique ». L’artiste appelle cela « le Paintag ».

Découvrez ou re-découvrez cette figure montante du mouvement street art … et surtout l’ensemble de son œuvre qui a été choisie pour être l’étendard de cette collection en faveur des chimpanzés et des actions du Jane Goodall Institute au Burundi !
Les visuels des premiers NFTs seront révélés très bientôt !
Son site internet : a-mo-art.com

A-Mo Oregen Jane Goodall Institute France NFTs

 

Pour en savoir plus sur Oregen et ce beau projet : www.oregen.earth ou www.linktr.ee/oregen

Le Jane Goodall Institute France souhaiterait ici remercier l’équipe de Oregen pour leur passion, leur engagement pour la cause animale et la protection de la biodiversité. Et pour leur générosité !
Merci d’avoir eu cette belle idée après avoir vu le film ANIMAL de Cyril Dion.
Merci tout particulièrement à Pierre-Olivier Berniere, Raphaël Thobie et Thomas Ayrault.

Si vous souhaitez soutenir notre action au Burundi, vous le pouvez en participant à notre campagne de crowdfunding.

Protégeons la biodiversité au Burundi : Les chimpanzés et le Parc national de Kibira

Merci à tous pour votre soutien !

 

Vous aimerez lire aussi

Burundi : protéger les chimpanzés et leurs habitats naturels avec les communautés locales

Plus de 90 % de la population burundaise dépend directement des ressources naturelles, en particulier la population rurale. Malheureusement, de nombreuses pressions et menaces directes pèsent sur les forêts, les aires protégées et la biodiversité. Ces menaces mettent le peuple Batwa qui dépend de la forêt en conflit avec les chimpanzés qui y vivent.

Le Jane Goodall Institute France soutien les actions sur le terrain en faveur des populations locales, des chimpanzés et du parc national de Kibira.
Voici pourquoi et comment !

One Health : une approche pluridisciplinaire et globale des enjeux sanitaires.

Le concept « One Health » ou « une seule santé » en français, est mis en avant depuis le début des années 2000, avec la prise de conscience des liens étroits entre la santé humaine, celle des animaux et l’état écologique global. Il vise à promouvoir une approche pluridisciplinaire et globale des enjeux sanitaires.

Déjà 680 000 arbres plantés en Tanzanie !

Grâce aux équipes du Jane Goodall Institute Tanzanie, aux groupes Roots & Shoots et à notre partenaire Maison du Monde Foundation, nous sommes ravis de vous annoncer que ce sont déjà plus de 680 000 arbres qui ont été plantés en Tanzanie !

Le réveil des forces sauvages

Le Jane Goodall Institute France lance une campagne sur la protection de la faune sauvage en France et met à l’honneur 7 projets sur la plateforme participative Blue Bees pour aider ces héros du quotidien qui agissent jour après jour.

En Tanzanie, objectif 1 million d’arbres plantés par les jeunes du Programme Roots & Shoots

La Tanzanie est un pays avec une biodiversité remarquable mais malheureusement meurtri par la déforestation. Un projet Roots & Shoots en Tanzanie, soutenu par le Jane Goodall Institute France, sensibilise les plus jeunes à l’importance des forêts et a pour ambition de planter 1 million d’arbres.

La biodiversité est célébrée au Burundi avec le soutien du Jane Goodall Institute France

Dans la province de Bururi au Burundi, le 22 mai a été marqué par un grand jour en faveur de la nature locale : la Journée Internationale de la Biodiversité a réuni de nombreux acteurs actifs sur le terrain, des représentants locaux et les villageois. Les actions en faveur de la faune et de la flore locales ont été célébrées durant cet événement.

La technologie au service de la conservation : des camera traps pour soutenir la population de chimpanzés sénégalais

Grâce aux donateurs français, des « camera traps » surveillent les chimpanzés sénégalais de façon non invasive. Cette espèce étant en fort déclin, ces outils permettent une meilleure connaissance de leur comportement et des dangers qui les menacent afin d’améliorer les mesures de protection

Au Burundi, protégeons les chimpanzés et le parc national de Kibira

Le Parc national de Kibira, situé au Burundi, est une zone riche en biodiversité animale et végétale, qui abrite entre 250 et 300 chimpanzés. Au Jane Goodall Institute, nous œuvrons avec les communautés locales pour préserver cette zone importante et sacrée.

Des nouvelles de Perrine à Tchimpounga en République du congo

Perrine, petite chimpanzé orpheline à cause du braconnage, a été retrouvée entre la vie et la mort, au prix d’une longue enquête en République du Congo. Elle a été recueillie et soignée à Tchimpounga par le Jane Goodall Institute et a retrouvé la santé.

Connaissez-vous ce projet qui verra la plantation de 3 millions d’arbres en Ouganda ?

Non seulement l’Ouganda veut planter des millions d’arbres, mais il veut faire un pas vers une reforestation durable, au bénéfice des communautés et de la vie sauvage.La déforestation excessive, l’agriculture et l’expansion des établissements humains continuent de...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à la newsletter