Chimp Eden, sanctuaire pour chimpanzés en Afrique du Sud

Chimp Eden a été fondé en 2006 et est la première et unique réserve de chimpanzés en Afrique du Sud. Le sanctuaire accueille des chimpanzés sauvés et sensibilise les gens à leur sort par le biais de l’éducation et de l’écotourisme.

Les chimpanzés sont les plus proches cousins vivant de l’homme. Nous partageons avec eux près de 99% de notre matériel génétique ainsi que de nombreux comportements, tels que la compassion, l’utilisation d’outils et l’agression et des hiérarchies sociales. Le nombre de chimpanzés a considérablement diminué au cours des dernières décennies : sur une population de plus d’un million en 1900, il n’y en a actuellement qu’environ 300 000 à l’état sauvage sur toute leur aire de répartition en Afrique. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a classé les chimpanzés parmi les espèces en voie de disparition et ceux-ci figurent sur la liste des critères de la liste rouge de l’UICN. Les chimpanzés sont protégés contre leur commercialisation, conformément à l’annexe 1 de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Photo: Le petit Amari avec sa mère Bazia, qui a été secourue en octobre 2017

Photo: Le petit Amari avec sa mère Bazia, qui a été secourue en octobre 2017

Avec pas moins de 2 000 chimpanzés perdus chaque année à cause du trafic illégal, les communautés de chimpanzés sauvages pourraient disparaître en quelques décennies. Les refuges jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le commerce illégal des chimpanzés en permettant aux forces de l’ordre de faire respecter la loi, car les autorités ne peuvent agir efficacement pour sauver les chimpanzés que lorsqu’elles ont un lieu approprié pour recueillir les animaux confisqués.

Les chimpanzés sauvages ne vivent pas en Afrique du Sud ; nos chimpanzés sont sauvés depuis de nombreux endroits différents. La plupart d’entre eux provient d’Angola et du Sud-Soudan, mais nous fournissons également des chimpanzés qui ont été sauvés des cirques locaux et d’ailleurs en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient. La majorité de nos résidents ont été sauvés lorsqu’ils étaient bébés. Certains adultes ont été sauvés de restaurants et de discothèques où ils étaient utilisés comme divertissement pour attirer les clients.

Photo: Le petit Amari avec sa mère Bazia, qui a été secourue en octobre 2017

Photo: Zac, un mâle adulte qui a été sauvé en Angola. Il était enchaîné à un arbre devant une boîte de nuit. Il prenait régulièrement de la drogue et de l’alcool, avait perdu presque tout son pelage et pesait moins de 20 kilos lorsqu’il a été sauvé.

Chaque chimpanzé a une histoire unique et nous veillons à ce qu’ils reçoivent tous les soins spéciaux dont ils ont besoin pour se rétablir et se développer. Nous leurs offrons les conditions pour une longue vie aussi libre et satisfaisante qu’chimpanzé sauvé puisse espérer. Après les traumatismes qu’ils ont subis, les chimpanzés de Chimp Eden ont la chance de vivre dans un environnement sans risque, adapté à leurs besoins et bénéficiant de soins spéciaux et d’une rééducation propice à leur rétablissement complet. Les chimpanzés passent leurs journées dans des enclos semi-sauvages et affiches des interactions sociales et des comportements normaux en tant que membres du groupe, malgré leurs antécédents traumatiques.

Les communautés de Chimp Eden comprennent des mâles et des femelles, d’âges différents et de personnalités variées ! Il existe actuellement trois groupes de chimpanzés différents dans des résidences distinctes dans notre sanctuaire, avec un total de 30 chimpanzés environ. Ces groupes sont déterminés en fonction de l’âge, du sexe et des antécédents des nouveaux arrivants, ainsi que de la dynamique des groupes actuels. L’inclusion aux groupes peut s’avérer être un long et difficile processus, en particulier pour les chimpanzés plus âgés. Lorsque les chimpanzés arrivent à l’âge adulte, ils n’ont pas les compétences sociales qu’ils auraient acquises dans la nature et ils doivent donc être intégrés dans la communauté avec soin.

Les centres d’accueil Chimp Eden sont ouverts au public. Les visites guidées ont lieu trois fois par jour, le guide informant les visiteurs sur les chimpanzés et leurs histoires, et partageant des informations éducatives sur les chimpanzés et le rôle des refuges dans leur protection. Il y a des points de vue particuliers sur la forêt et les zones d’alimentation à partir desquels les visiteurs et les volontaires peuvent observer et étudier les chimpanzés sans les déranger.

Photo: Le petit Amari avec sa mère Bazia, qui a été secourue en octobre 2017

Photo: Le toilettage, un comportement social pour beaucoup d’animaux, dont les chimpanzés

Chimp Eden est membre de l’ Alliance panafricaine des sanctuaires et offrir les meilleurs soins possibles aux chimpanzés est toujours notre priorité.

Pour plus d’informations et les biographies des chimpanzés, visitez le site de Chimp Eden : chimpeden.com