Le partenariat avec les marais du Vigueirat prend vie : le chemin pédagogique « Jane Goodall » a été créé

par | Juin 30, 2021 | Evènements

Les marais du Vigueirat, plus grande réserve humide de France riche d’une biodiversité remarquable, innovent en matière d’initiatives en faveur de l’Homme, de la nature et de leur vivre ensemble. Partenaire du Jane Goodall Institute France, le chemin pédagogique dédié à Jane vient d’être créé.

Le Jane Goodall Institute est heureux de vous annoncer un partenariat avec les Marais du Vigueirat et la création d’un chemin pédagogique nommé « Jane Goodall ».

On y sensibilisera le grand public et les groupes scolaires à l’interconnexion du vivant, à l’importance de la relation de l’Homme avec la Nature.

Les Marais du Vigueirat constituent la plus grande réserve humide de France. Elle allie protection de la faune et de la nature tout en œuvrant avec les communautés locales. C’est pourquoi c’est une réserve qui bénéficie du label MAB (Man And Biosphère) de l’UNESCO. Une référence.

Situés au cœur de la Camargue, entre le delta du Rhône et la plaine de Crau, les Marais du Vigueirat offrent à une faune très riche un espace de vie et de pause pendant les grandes migrations.
Ce sont 300 espèces d’oiseaux qui s’y posent et 90 qui y vivent dont des espèces particulièrement belles : nettes rousses, oies cendrées, guêpiers d’Europe. Sur une année, ce sont 35 000 oiseaux hivernants et migrateurs qui transitent par les Marais du Vigueirat.

A ces oiseaux s’ajoutent plus de 1 500 espèces d’insectes, plus de 650 espèces de papillons et 41 de libellules. Des amphibiens de toutes sortes y vivent aux côtés de 41 espèces de mammifères dont des castors et des campagnols.

 

En parallèle, les Marais du Vigueirat sont un lieu de pâturage en liberté pour les taureaux, moutons et chevaux traditionnels de Camargue.

C’est un endroit magique que nous vous conseillons de visiter, à pied, en vélo, à cheval ou en calèche … Comme plus de 35 000 visiteurs chaque année, et nous, vous serez sous le charme de cet écrin de nature, de la passion des merveilleuses équipes qui partageront leur passion de la faune et la flore locales … Et vous y retrouverez les belles activités du programme Roots & Shoots !

Vous aimerez lire aussi

Le réveil des forces sauvages

Le Jane Goodall Institute France lance une campagne sur la protection de la faune sauvage en France et met à l’honneur 7 projets sur la plateforme participative Blue Bees pour aider ces héros du quotidien qui agissent jour après jour.

En Tanzanie, objectif 1 million d’arbres plantés par les jeunes du Programme Roots & Shoots

La Tanzanie est un pays avec une biodiversité remarquable mais malheureusement meurtri par la déforestation. Un projet Roots & Shoots en Tanzanie, soutenu par le Jane Goodall Institute France, sensibilise les plus jeunes à l’importance des forêts et a pour ambition de planter 1 million d’arbres.

La biodiversité est célébrée au Burundi avec le soutien du Jane Goodall Institute France

Dans la province de Bururi au Burundi, le 22 mai a été marqué par un grand jour en faveur de la nature locale : la Journée Internationale de la Biodiversité a réuni de nombreux acteurs actifs sur le terrain, des représentants locaux et les villageois. Les actions en faveur de la faune et de la flore locales ont été célébrées durant cet événement.

La technologie au service de la conservation : des camera traps pour soutenir la population de chimpanzés sénégalais

Grâce aux donateurs français, des « camera traps » surveillent les chimpanzés sénégalais de façon non invasive. Cette espèce étant en fort déclin, ces outils permettent une meilleure connaissance de leur comportement et des dangers qui les menacent afin d’améliorer les mesures de protection

Au Burundi, protégeons les chimpanzés et le parc national de Kibira

Le Parc national de Kibira, situé au Burundi, est une zone riche en biodiversité animale et végétale, qui abrite entre 250 et 300 chimpanzés. Au Jane Goodall Institute, nous œuvrons avec les communautés locales pour préserver cette zone importante et sacrée.

Des nouvelles de Perrine à Tchimpounga en République du congo

Perrine, petite chimpanzé orpheline à cause du braconnage, a été retrouvée entre la vie et la mort, au prix d’une longue enquête en République du Congo. Elle a été recueillie et soignée à Tchimpounga par le Jane Goodall Institute et a retrouvé la santé.

Connaissez-vous ce projet qui verra la plantation de 3 millions d’arbres en Ouganda ?

Non seulement l’Ouganda veut planter des millions d’arbres, mais il veut faire un pas vers une reforestation durable, au bénéfice des communautés et de la vie sauvage.La déforestation excessive, l’agriculture et l’expansion des établissements humains continuent de...

Les héroïnes et héros de la paix du Jane Goodall Institute France

Au Jane Goodall Institute, nous œuvrons au quotidien pour un monde meilleur pour les animaux, les humains et la nature. Chacun d’entre nous agit. Certains sont vétérinaires, d’autres chercheurs, agronomes, professeurs, médecins, infirmiers, logisticiens, mères de...

L’HISTOIRE DE MOTAMBO, PARTIE II / III

Motambo, arrivé au sanctuaire de Tchimpounga, a immédiatement été pris en charge par le service vétérinaire car sa condition était critique.

L’ HISTOIRE DE MOTAMBO, PARTIE I/III

​Lorsque les autorités locales ont mené une opération de saisie sur un bateau de contrebande, ils ne pouvaient se douter que le cargo contiendrait un petit chimpanzé malade, ayant désespérément besoin d’aide.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à la newsletter