ANIMAL, un film de Cyril Dion

par | Nov 3, 2021 | Evènements

Le dernier film de Cyril Dion auquel a participé le Dr Jane Goodall est un film important, émouvant et impactant qui pointe les dégâts faits par l’Homme au reste du monde naturel mais qui incite aussi à l'action et montre que des solutions sont possibles.

Un film important, fin, émouvant et impactant

« Animal », c’est l’histoire de Bella et Vipulan, deux adolescents issus d’une génération persuadée que leur avenir est menacé. Face à l’accumulation de mauvaises nouvelles, du changement climatique à la 6ème extinction de masse, ces jeunes savent que d’ici 50 ans, leur monde pourrait devenir inhabitable. Ils ont beau alerter mais rien ne change vraiment. Alors ils décident de remonter à la source du problème : notre relation au monde vivant. Il se mettent alors en route pour un extraordinaire voyage au cours duquel ils prendront conscience de la profonde connexion de l’être humain à toutes les autres espèces. Ils comprennent ainsi qu’en sauvant ces espèces, nous nous sauverons aussi, et remettent en question le mythe moderne qui croit, à tort, que l’être humain peut se séparer de la nature. Car l’Homme est un animal comme les autres.

« Animal » est un film aussi pédagogique qu’esthétique et émotionnel. Il nous fait entrer dans des lieux de pouvoir, où se prennent les décisions, mais aussi dans des espaces où la vie sauvage résiste ou renaît, grâce à des femmes et des hommes formidables qui œuvrent sur le terrain car l’Homme peut aussi être la solution. Il peut réparer certaines des erreurs qui ont été faites et offrir un monde meilleur aux générations futures, pour les hommes, les autres animaux et la nature.

C’est en cela que le film est aussi porteur d’espoir. Le message de Cyril Dion fait écho à celui de Jane Goodall…

« Ces 40 dernières années 68% des populations d’animaux sauvages vertébrés ont disparu. Le film nous emmène dans un voyage à travers le monde pour comprendre ce phénomène, et surtout, comment nous pourrions l’enrayer. Nous voulons tracer une autre histoire possible de l’avenir. Redonner espoir et enthousiasme. Nous en avons plus que jamais besoin. »
– Cyril Dion

 

La participation de Jane Goodall au film

Dès que Cyril Dion lui a parlé de son film, Jane Goodall a été ravie à l’idée d’y participer. Car si le film pointe les dégâts faits par l’Homme au reste du monde naturel, le message qu’il porte est celui de trouver des solutions aux problèmes que nous avons créés. C’est également le message de Jane et du Jane Goodall Institute : nous pouvons encore renverser la situation, nous pouvons et devons agir pour un monde meilleur.

Cyril Dion a fait le choix de suivre deux adolescents qui vont, on en est sûrs, inspirer des jeunes du monde entier à agir, comme ceux des groupes Roots & Shoots et de tant d’organisations. Comme le dit Jane Goodall « chaque jour, chacun d’entre nous peut agir pour faire une différence ; ensemble nous pouvons et nous devons la planète ».

Animal le film de Cyril Dion

Un soutien aux actions de terrain du Jane Goodall Institute France

Le film ANIMAL, en plus de sensibiliser, de nous enchanter, de nous inciter à agir a tenu, dès sa conception, à aider des projets de terrain.
Le Jane Goodall Institute France a ainsi pu bénéficier aux côtés d’autres organisations de cette générosité. En effet, grâce à l’équipe du film et grâce aux kiss-kiss bankers qui ont participé à la création du film, nous avons pu :
– Prendre soin de chimpanzés sur le terrain au Congo, dans notre sanctuaire de Tchimpounga
– Aider à la recherche scientifique de notre centre de Gombe en Tanzanie
– Permettre de doter la réserve ouverte de Dindefello au Sénégal de cameras traps si importantes pour effectuer des analyses non invasives
– Participer à la formation d’éco-gardes au Burundi
– Œuvrer à la restauration d’habitats naturels de chimpanzés sauvages (reforestation et agro-écologie).

Car au-delà des mots, au-delà des images, il est important d’agir.
Merci à toute l’équipe du film ANIMAL d’être si engagée. Merci à Cyril Dion pour cet alignement entre les mots et les actes… pour cette grande générosité.

Plus qu’un film, une communauté en mouvement pour agir

Le film ANIMAL incite à l’action.
Au Jane Goodall Institute France, nous avons été bouleversés et sommes persuadés que vous le serez aussi.
Alors nous souhaitions souligner la formidable volonté du film de donner un maximum d’outils aux professeurs mais aussi à tous ceux qui veulent s’engager.
Le site du film propose deux onglets :
– AGIR : https://www.animal-lefilm.com/agir/
– ESPACE ENSEIGNANTS : https://www.animal-lefilm.com/espace-enseignants/
Vous y retrouverez des pistes d’actions proposées par de merveilleuses associations comme la FNH, L214, LPO, FNE, WWF, Colibri, l’ASPAS ou d’organismes comme la MAIF ou l’OFB, la Fondation Nature et Découvertes, Lita.co, Youth for climate, On est prêt ou BLOOM. Et du Jane Goodall Institute France.

Une source unique d’informations sur le vivant et d’activités. Une formidable bibliothèque de projets, de campagnes, de ressources pédagogiques, d’idées …

Un film, mais aussi un livre

Jane est l’une des personnalités que Bella et Vipulan vont rencontrer dans leur périple. Ceux-ci vont voyager dans le monde entier pour partager avec des personnes inspirantes, passionnées et passionnantes. Des biologistes, climatologues, paléontologistes, anthropologues, philosophes, économistes, naturalistes et activistes, qui cherchent à comprendre pourquoi les espèces disparaissent, pourquoi le climat se dérègle et, surtout, comment inverser la tendance.

Ils nous expliquent comment fonctionnent les lobbys au Parlement européen, comment sauver une espèce de renards unique au monde, pourquoi les indicateurs de santé remplaceront la croissance du PIB au cours du XXIe siècle, pourquoi la nature est un concept qui n’existe que dans la culture des Occidentaux, comment les loups, les pumas et les humains peuvent cohabiter, comment les dauphins et les baleines peuvent être sauvés de la pollution chimique et plastique, pourquoi donner des droits à la nature pourrait tout changer à nos civilisations, comment les indiens Brörán du Costa Rica ont reconstitué des forêts sur des pâturages en moins de quarante ans… et bien d’autres choses.
C’est ce voyage que vous propose ce livre. Et sans doute bien plus encore…

Découvrez le livre ANIMAL, aux éditions Acte Sud – Domaine du possible, disponible ici : https://www.actes-sud.fr/catalogue/animal

MERCI

Film Animal de Cyril Dion

Le Jane Goodall Institute souhaiterait ici remercier Cyril Dion.
Pour son engagement, son incroyable générosité, sa persévérance, sa gentillesse. Sa capacité à faire rencontrer les gens, les associations, les projets. Et son aide permanente.

De même, toute l’équipe du film a été d’une bienveillance, d’une attention, d’une prévenance permanente avec le Jane Goodall Institute.
Qu’ils en soient tous ici remerciés, et plus particulièrement David Mitnik, Lou Lacroix, Benjamin Sarrat, Thomas Mignot et Tiphaine Pavageau !

Vous aimerez lire aussi

Le réveil des forces sauvages

Le Jane Goodall Institute France lance une campagne sur la protection de la faune sauvage en France et met à l’honneur 7 projets sur la plateforme participative Blue Bees pour aider ces héros du quotidien qui agissent jour après jour.

En Tanzanie, objectif 1 million d’arbres plantés par les jeunes du Programme Roots & Shoots

La Tanzanie est un pays avec une biodiversité remarquable mais malheureusement meurtri par la déforestation. Un projet Roots & Shoots en Tanzanie, soutenu par le Jane Goodall Institute France, sensibilise les plus jeunes à l’importance des forêts et a pour ambition de planter 1 million d’arbres.

La biodiversité est célébrée au Burundi avec le soutien du Jane Goodall Institute France

Dans la province de Bururi au Burundi, le 22 mai a été marqué par un grand jour en faveur de la nature locale : la Journée Internationale de la Biodiversité a réuni de nombreux acteurs actifs sur le terrain, des représentants locaux et les villageois. Les actions en faveur de la faune et de la flore locales ont été célébrées durant cet événement.

La technologie au service de la conservation : des camera traps pour soutenir la population de chimpanzés sénégalais

Grâce aux donateurs français, des « camera traps » surveillent les chimpanzés sénégalais de façon non invasive. Cette espèce étant en fort déclin, ces outils permettent une meilleure connaissance de leur comportement et des dangers qui les menacent afin d’améliorer les mesures de protection

Au Burundi, protégeons les chimpanzés et le parc national de Kibira

Le Parc national de Kibira, situé au Burundi, est une zone riche en biodiversité animale et végétale, qui abrite entre 250 et 300 chimpanzés. Au Jane Goodall Institute, nous œuvrons avec les communautés locales pour préserver cette zone importante et sacrée.

Des nouvelles de Perrine à Tchimpounga en République du congo

Perrine, petite chimpanzé orpheline à cause du braconnage, a été retrouvée entre la vie et la mort, au prix d’une longue enquête en République du Congo. Elle a été recueillie et soignée à Tchimpounga par le Jane Goodall Institute et a retrouvé la santé.

Connaissez-vous ce projet qui verra la plantation de 3 millions d’arbres en Ouganda ?

Non seulement l’Ouganda veut planter des millions d’arbres, mais il veut faire un pas vers une reforestation durable, au bénéfice des communautés et de la vie sauvage.La déforestation excessive, l’agriculture et l’expansion des établissements humains continuent de...

Les héroïnes et héros de la paix du Jane Goodall Institute France

Au Jane Goodall Institute, nous œuvrons au quotidien pour un monde meilleur pour les animaux, les humains et la nature. Chacun d’entre nous agit. Certains sont vétérinaires, d’autres chercheurs, agronomes, professeurs, médecins, infirmiers, logisticiens, mères de...

L’HISTOIRE DE MOTAMBO, PARTIE II / III

Motambo, arrivé au sanctuaire de Tchimpounga, a immédiatement été pris en charge par le service vétérinaire car sa condition était critique.

L’ HISTOIRE DE MOTAMBO, PARTIE I/III

​Lorsque les autorités locales ont mené une opération de saisie sur un bateau de contrebande, ils ne pouvaient se douter que le cargo contiendrait un petit chimpanzé malade, ayant désespérément besoin d’aide.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à la newsletter