Comment les représentations des chimpanzés et des autres grands singes influencent leur bien-être et leur conservation ?

par 28, Avr , 2020

2020 est une année spéciale pour le Jane Goodall Institute car elle marque 60 ans de science, d’apprentissage et de conservation dans le parc national de Gombe Stream en Tanzanie, où Jane Goodall a commencé sa recherche révolutionnaire sur les chimpanzés. Ce qui a été découvert à Gombe nous a tellement apporté en termes de connaissance et de compréhension de nos plus proches cousins, les chimpanzés, et donc beaucoup de nous-mêmes.

Le travail remarquable de Jane Goodall au fil des ans est allé au-delà de la conservation et de l’activisme. Son travail en tant que Messager de la Paix des Nations Unies a contribué à nous connecter plus fermement avec la nature et les uns avec les autres.
À l’échelle mondiale, le programme Roots & Shoots du Jane Goodall Institute pour le leadership des jeunes s’est développé pour impliquer des milliers de jeunes dans les pays du monde entier.

De nos jours, nous sommes capables de nous connecter grâce à la technologie d’une manière qui était inimaginable il y a 60 ans. Le projet Roots & Shoots ForeverWild connecte les jeunes grâce aux médias sociaux pour promouvoir la conservation des animaux en danger et sensibiliser aux menaces du trafic d’espèces sauvages. Il s’agit d’un merveilleux exemple de la façon dont nous pouvons exploiter la technologie pour protéger la faune.

Nous voulons nous assurer que nous ne voyons plus des chimpanzés dans les médias comme des animaux de compagnie, habillés comme des humains, posant ou se produisant pour le divertissement, ce qui, nous le savons, entraîne de telles souffrances pour les individus et menace les populations sauvages. Nous espérons pouvoir compter sur votre soutien dans nos efforts.

Mais malheureusement, quand nous voyons des chimpanzés sauvages, des grands singes et de nombreux autres animaux, menacés par le trafic d’espèces sauvages, nous réalisons que certaines des opportunités de partage et de connexion sur les réseaux sociaux peuvent également avoir un inconvénient pour la conservation.

Nous savons maintenant que certains types d’images qui peuvent sembler inoffensifs et mignons pour de nombreuses personnes peuvent conduire à des malentendus à propos des chimpanzés (et en fait des orangs-outans, des loris lents et d’autres grands singes et primates). Ces images induisent en erreur ceux qui les voient en pensant que les chimpanzés pourraient être en sécurité, heureux ou en bonne santé comme animaux de compagnie, ou poser et jouer, à proximité des humains.
Absolument pas !

Les grands singes sont intelligents et sociaux ; ils ont leurs propres besoins particuliers qui ne peuvent être satisfaits dans ces circonstances. Personne ne devrait interagir avec ces animaux sauvages. Les seules personnes qui devraient le faire sont des professionnels tels que les soignants dans les sanctuaires respectés.

Les images que nous voyons dépeignent la négligence et la souffrance, sans parler du braconnage et du commerce mortel de la faune sauvage qui les ont amenés en captivité. Pour répondre à la demande, les trafiquants d’espèces sauvages organisent l’offre de nourrissons vivants chassés illégalement, les adultes étant souvent tués pour le commerce de viande de brousse. Ces chasses ont généralement tué jusqu’à 10 chimpanzés pour chaque nourrisson vivant victime de la traite, y compris la mère du nourrisson. Souffrant du manque lié à l’absence de leur mère, les jeunes enfants s’accrochent à toute personne qui prodigue des soins. N’est-ce pas moins mignon quand on sait ça?

Nous voulons nous assurer que nous ne voyons plus des chimpanzés dans les médias comme des animaux de compagnie, habillés comme des humains, posant ou se produisant pour le divertissement, ce qui, nous le savons, entraîne de telles souffrances pour les individus et menace les populations sauvages. Nous espérons pouvoir compter sur votre soutien dans nos efforts.

 

Le commerce illégal d’espèces sauvages pour la viande de brousse et l’industrie des animaux de compagnie n’est pas seulement une menace critique pour nos plus proches parents vivants, il est également la source d’énormes risques pour la santé humaine aux niveaux local et mondial. La sensibilisation et la collaboration étroite des populations locales, des autorités et des consommateurs sont fondamentales pour arrêter cette crise d’une ampleur sans précédent avant qu’il ne soit trop tard pour tous. Vous pouvez également aider à arrêter ce commerce.

Nous voyons certaines de ces souffrances lorsque des chimpanzés et d’autres animaux secourus arrivent aux sanctuaires du Jane Goodall Institute en Afrique. L’Institut s’occupe de plus de 170 chimpanzés secourus dans deux sanctuaires. Nous nous engageons non seulement à réhabiliter les animaux sauvés, à les aider à devenir des chimpanzés en bonne santé et à vivre une vie plus heureuse et plus naturelle, mais aussi à travailler avec d’autres sanctuaires, à promouvoir les meilleurs soins possibles et à travailler avec les communautés et les autorités pour arrêter le braconnage et la traite.

À travers cette campagne ForeverWild, le Jane Goodall Institute souhaite faire passer le message que nous devons tous faire attention avant de partager des images. [lien vers votre propre page Web de campagne de préférence au lien JGIG ici si vous le souhaitez]

Nous réfléchissons à notre propre utilisation des photographies.
Notre travail relie les gens aux chimpanzés et à d’autres espèces sauvages de manière puissante, grâce à nos recherches, nos projets communautaires et nos sanctuaires qui s’occupent des chimpanzés sauvés et d’autres espèces sauvages. Nous voulons mettre en valeur notre travail, refléter notre héritage et engager pleinement notre public dans nos plans pour l’avenir, et en même temps, nous prendrons soin des images que nous utilisons et de l’impact qu’elle pourrait avoir. Nous travaillons pour aider les téléspectateurs à comprendre le contexte dans lequel nous partageons nos images et nous expliquons les problèmes au public, afin qu’ils puissent également prendre soin de ce qu’ils partagent.

Nous y travaillons à un moment d’une importance cruciale pour l’avenir de tous les grands singes – y compris nous-mêmes. Les chimpanzés sont une espèce phare, avec laquelle nous partageons près de 99% de notre ADN. Faisons tous en sorte de faire tout ce que nous pouvons pour garantir aux chimpanzés et à tous les animaux sauvages un avenir sûr.

Patrick van Veen,
Président du Jane Goodall Institute Global

Comment agir ?

  • En savoir plus sur le trafic de grands singes, sur les activités du Jane Goodall Institute et sur la manière dont vous pouvez contribuer à la préservation des grands singes #4EverWild
  • #sharewithcare – prenez soin de ne pas partager les représentations nuisibles des grands singes et des autres animaux sauvages. Partagez des images positives qui traduisent leur vraie nature et leurs besoins
  • Signaler les contenus préjudiciables des médias sociaux

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à la newsletter

A lire sur le même thème

L’HISTOIRE DE MOTAMBO, PARTIE II / III

...

Il a reçu des soins intensifs jour et nuit de la part du personnel vétérinaire de Tchimpunga et est resté deux mois en convalescence. Motambo a reçu des sédatifs ainsi que des antidouleurs pour soulager la douleur sévère qu’il subissait et pour éviter d’avoir des convulsions qui aura ...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.