Photo © Fernando Turmo /JGI

Photo © Fernando Turmo /JGI

Tchimpounga : un lieu de conservation central pour les chimpanzés. Ce centre de réhabilitation des chimpanzés de l’Institut Jane Goodall en République du Congo est actuellement le foyer de plus de 150 chimpanzés orphelins. 

Les chimpanzés, victimes du commerce illégal de viande de brousse, arrivent souvent au sanctuaire malades, dénutris et proche de la mort.
Grâce aux soins habiles du personnel dévoué de Tchimpounga, ces chimpanzés reçoivent une deuxième chance dans la vie.

Non seulement Tchimpounga permet le sauvetage de chimpanzés captifs, mais aussi il fait du monde un endroit plus sûr pour les chimpanzés sauvages, et aide à la conservation de l’espèce.

En quoi Tchimpounga contribue-t-il à la conservation des chimpanzés?

La réponse est simple : le sanctuaire de Tchimpounga de l’Institut Jane Goodall permet à la police locale de faire appliquer les lois.

Sans Tchimpounga, il serait impossible pour les responsables d’application de la loi de confisquer les jeunes chimpanzés aux braconniers et aux trafiquants, car il n’y aurait pas de refuge pour les jeunes chimpanzés vulnérables.
Sans un tel lieu pour accueillir les victimes du trafic de la faune, les fonctionnaires seraient contraints d’ignorer ce qui constitue une menace t réelle pour les populations de chimpanzés sauvages.

En prenant soin des chimpanzés confisqués, Tchimpounga offre un soutien à ceux qui souhaitent dissuader et poursuivre les personnes qui vendent illégalement des chimpanzés sur le marché des animaux exotiques.
Ce faisant, le nombre de braconniers capturant des chimpanzés sauvages diminuera à mesure que de plus en plus de chimpanzés seront confisqués et que les braconniers seront poursuivis.
C’est pourquoi il est si important, avec l’aide de personne comme vous, que l’Institut Jane Goodall soit toujours en mesure de conserver les portes de Tchimpounga ouvertes.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Abonnez-vous à la newsletter

A lire sur le même thème

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.