Mbebo, un chimpanzé espiègle

Mbebo fait partie du groupe 4 qui a la chance de pouvoir se balader en forêt tous les jours dans la réserve de Tchimpounga qui entoure le sanctuaire.

mbebo-ete-2015L’équipe des soigneurs mène les chimpanzés à travers les hautes herbes sur environ un kilomètre jusqu’à ce qu’ils atteignent une parcelle de forêt à proximité du sanctuaire. Dernièrement, le groupe a pris l’habitude de se diviser en deux : les chimpanzés plus âgés souhaitent aller plus loin dans la forêt pour explorer, tandis que les plus jeunes, dont Mbebo, préfèrent rester à proximité des soigneurs. L’équipe se divise donc également en deux : un premier groupe accompagne les « explorateurs » et un autre surveille les plus jeunes. Bien que le personnel soit ravi d’observer cette curiosité naturelle chez les plus âgés, il ne les laisse s’aventurer plus loin que lorsqu’il est certain qu’il n’y a pas de chimpanzés sauvages dans les environs, qui pourraient s’attaquer aux chimpanzés du sanctuaire.

Malgré sa grande taille, Mbebo est encore un gros bébé dans le fond. Le simple fait de rester aux côtés de ses soigneurs et de jouer toute la journée avec ses amis lui suffit pour être heureux. C’est avec Jeje et Mambou, deux de ses amis les plus proches, qu’il aime particulièrement s’amuser. Mbebo est assez espiègle ; il n’hésite pas à voler de la nourriture dans le sceau dès que le personnel a le dos tourné. Bien que les soigneurs le réprimandent pour la forme, ils n’y mettent pas beaucoup d’entrain et Mbebo s’enfuit joyeusement avec le fruit volé dans sa bouche, en enchaînant fièrement les saltos de la victoire !

En fin d’après-midi, lorsque le moment est venu de retourner au sanctuaire, les plus jeunes chimpanzés comme Jeje sont trop fatigués pour marcher seuls jusqu’à la maison. Mbebo, le grand frère généreux de la bande, est toujours prêt à porter Jeje sur son dos pour l’aider à rentrer.

De retour au sanctuaire, la plupart des jeunes du groupe sont exténués et bien contents de retrouver leur dortoir, de dîner puis de se mettre rapidement au lit. Mbebo ne déroge pas à la règle. Certains chimpanzés particulièrement espiègles préfèrent rester dehors pour continuer de jouer à cache-cache dans les arbres, mais Mbebo, lui, est l’un des premiers au lit !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone