Mbebo sélectionné pour être relogé

À cause de la proximité entre les zones d’exploitation de la compagnie pétrolière et l’aire de récréation du groupe 4, Mbebo et ses compagnons ne peuvent pas sortir durant la journée pour jouer et chercher de la nourriture.

mbebo-ete-2014Par conséquent, les chimpanzés doivent rester dans leurs locaux exigus jusqu’à ce que l’Institut trouve les fonds nécessaires pour leur construire une nouvelle maison sur l’île de Ngombe, l’une des trois îles du fleuve Kouilou où va être transféré le sanctuaire.

En attendant, l’équipe a décidé de déplacer certains des membres les plus conciliants du groupe 4 dans le groupe de Lemba.

Mbebo, D’Joni et Jack ont été les trois chanceux sélectionnés pour être relogés dans le groupe des plus jeunes. Parce qu’ils sont quotidiennement conduits sur une petite parcelle de forêt non loin du sanctuaire, le groupe de Lemba peut donc continuer à s’ébattre à l’extérieur sans craindre la proximité des forages.
Mbebo est l’un des plus grands chimpanzés de ce groupe. Son visage s’assombrit à mesure qu’il entre dans l’adolescence. Pour l’instant, il est toujours aimable et calme, mais dès que son taux d’hormones commencera à augmenter, il changera de comportement.

Il est donc nécessaire que l’île de Ngombe soit terminée avant le milieu de l’année 2014, afin que Mbebo et ses compagnons du groupe 4 puissent être déplacés dans ce nouveau paradis. À ce moment-là, ils auront bien mérité ces 100 hectares de forêt luxuriante où ils pourront jouer et se déplacer à loisir !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone