Mambou se réveille seul

Bien que Mambou ne soit plus un enfant, il agit parfois toujours comme tel. En tant qu’orphelin, ce comportement est certainement dû à l’absence de sa mère. Il recherche encore la protection des autres et est facilement effrayé par de nouveaux sons ou de nouvelles situations.

mambou-hiver-2014Parfois, quand il est dans la forêt avec ses amis, Mambou fait une petite sieste dans les arbres. Pendant ce temps-là, les chimpanzés s’éloignent vers un autre coin de la forêt et lorsqu’il se réveille, il réalise qu’il est seul. Immédiatement, il commence à pleurer et à appeler ses amis en gémissant.
Mambou avec son soigneur

Ses poils se hérissent lorsqu’il commence à chercher les autres tout en escaladant les arbres pour essayer de les apercevoir au loin. Puis, il se laisse glisser vers le bas du tronc d’arbre et commence à errer nerveusement sans but, appelant désespérément ses amis. Une fois qu’il entend la voix de ses semblables ou celle de l’un des membres du personnel, il commence à courir à toute vitesse dans leur direction.

Amazon est l’un de ses meilleurs amis. Elle va rapidement courir vers lui et lui faire un câlin rassurant pour qu’il comprenne que tout va bien. Puis Serge, l’un des soigneurs, tape chaleureusement Mambou sur l’épaule en lui demandant où il était passé. Tout le monde était à sa recherche !
Mambou avec Amazon

Mambou enlace la jambe de Serge, heureux et soulagé d’avoir enfin retrouvé sa famille de Tchimpounga. Le groupe marche de nouveau à travers la savane pour rentrer à la maison avant la soirée. Mambou, encore un peu contrarié de s’être laissé distancer, s’accroche à la jambe de Serge durant tout le chemin du retour.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone