Mambou se bat pour obtenir du porridge

Il y a quelques temps, Mambou a été intégré au groupe 4 du sanctuaire. Ces derniers mois, les soigneurs ont observé un changement radical dans son comportement.

mambou-hiver-2013Il est devenu beaucoup plus téméraire dans ses interactions avec les autres chimpanzés et semble désormais se sentir à son aise avec sa nouvelle famille. Au lieu de s’isoler ou de jouer avec ses anciens camarades de la nurserie, il joue désormais avec des chimpanzés plus âgés du groupe. Mambou s’entend particulièrement bien avec deux chimpanzés plus vieux que lui, Mossendjo et Betou. Mossendjo et Mambou ont tous deux la fourrure très sombre et leurs visages et leur “coiffure” se ressemblent. Lorsqu’ils se promènent côte à côte, Mambou ressemble à une reproduction miniature de Mossenjdo. Betou, en revanche, joue davantage un rôle protecteur pour Mambou. Betou prend Mambou dans ses bras ou le porte lorsqu’il est effrayé; parfois, Betou prend même Mambou par la main pour éviter qu’il ne tombe lorsqu’ils se promènent ensemble.

Chaque jour, les chimpanzés du groupe 4 reçoivent un sceau de porridge de soja dont ils raffolent (le soja est plein de protéines). Bailielle est l’un des plus gros chimpanzés du groupe, et il se trouve qu’il adore le porridge… Il n’est pas rare qu’il accapare le sceau, l’entourant de ses bras et dévorant le porridge à pleines mains. Les autres chimpanzés de sa taille, tels Ollombo et Leki, qui sont des amis de Bailielle, ne semblent pas s’en offusquer, mais les plus petits tels Mambou, Makazi, Moundele et Kimba doivent batailler dur pour obtenir leur part du délicieux porridge. Ils pleurent et gémissent en s’approchant de Bailielle et essaient de se faufiler près du sceau pour attraper quelques poignées. Bailielle répond par des gestes ou des regards menaçants (sans y mettre beaucoup de conviction) qui font immédiatement fuir les petits. Parfois, les soigneurs doivent forcer Bailielle à s’éloigner du sceau pour permettre aux plus jeunes d’avoir leur ration.

Désormais, Mambou commence à devenir plus hardi lorsqu’il est l’heure du soja. De temps en temps, il parvient à chiper quelques poignées de porridge malgré les menaces de Bailielle et des autres grands. Mambou s’est en effet rendu compte que s’il ignorait les menaces, les grands ne réagissaient pas et le laissaient manger son soja en paix.
Un jour que Bailielle gardait jalousement son sceau de soja comme à son habitude, l’un des petits chimpanzés, Moundele, manifesta sa frustration de manière particulièrement bruyante, pleurant et gémissant à n’en plus finir. Chaque fois qu’il essayait de chiper une poignée de porridge, Bailielle le menaçait. Mambou vint immédiatement au secours de Moundele et lança un grand “waa” de menace en direction de Bailielle, faisant preuve ainsi d’une confiance et d’une insubordination sans précédent. Bailielle, piqué au vif, lâcha le sceau et se mit à pourchasser Mambou. Mais avant que l’affaire tourne mal, Betou s’interposa et menaça son vieil ami Bailielle. Ce dernier fut si surpris qu’il s’arrêta net et laissa Mambou tranquille, abandonnant même le sceau de porridge (non sans avoir attrapé une dernière poignée !). Betou, Mambou et Moundele célébrèrent cette victoire en se gavant du soja si durement gagné ! Ce jour-là, Betou gratifia vraiment Mambou d’une belle preuve d’amitié en prenant ainsi sa défense.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone