Mambou adore la saison des pluies

Durant la dernière saison des pluies, des averses torrentielles se sont abattues sur le bassin du Congo, tant et si bien que le sol ne parvenait plus à absorber toute cette eau.

mambou-ete-2014L’enclos de Mambou était plein de petits trous que les jeunes chimpanzés creusaient avec leurs mains ou avec des bâtons. Mambou est l’un des plus jeunes du groupe, et il adore cette période de l’année. Faire des tartes de boue et jouer avec la gadoue et l’eau est le plus grand de ses plaisirs ! Il s’amuse alors comme un petit enfant et regarde, émerveillé, l’eau brune glisser entre ses doigts.
Depuis qu’une compagnie pétrolière exploite un chantier près du sanctuaire de Tchimpounga, le groupe de Mambou ne peut plus sortir dans la forêt.

Avant l’arrivée de la compagnie, Mambou et ses amis avaient la possibilité de se promener avec leurs soigneurs et de passer la journée à jouer dans les arbres. Désormais, ils doivent rester dans leur petit enclos, car les véhicules de la compagnie s’approchent trop près du sanctuaire et qu’une grande tour d’extraction a été élevée au-dessus de la canopée. C’est un peu comme contraindre des enfants à rester enfermés dans leur chambre toute la journée. L’équipe de Tchimpounga espère donc terminer au plus vite les travaux sur l’île Ngombe afin que, bientôt, Mambou et ses compagnons puissent profiter de ce nouveau paradis et échapper au bruit et à l’agitation causés par la compagnie pétrolière.

L’équipe a d’ores et déjà sélectionné un lieu, sur l’île, pour y construire le dortoir. Ce bâtiment offrira à Mambou et à ses amis un endroit où passer la nuit en sécurité, ainsi qu’un espace de soins pour les chimpanzés malades, pour accueillir les nouveaux venus, ou simplement pour la préparation de la nourriture. Il est nécessaire d’avoir une telle infrastructure afin que l’équipe puisse interagir avec les chimpanzés dans les meilleures conditions de sécurité tout en leur offrant la plus grande liberté possible.
La finalisation du chantier sur Ngombe dépendra des aides provenant des partenaires et des amis de l’Institut Jane Goodall. Si tout se passe comme prévu, Mambou et ses amis se réveilleront sur Ngombe très prochainement, plutôt que dans leur ancien enclos, désormais vétuste.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone