Lemba sous une pluie de feuilles

Dernièrement, et comme chaque jour, les soigneurs ont transporté Lemba et ses colocataires dans une zone de forêt à proximité du sanctuaire de Tchimpounga.

lemba-ete-2014Durant cette promenade, ils se sont arrêtés sur un nouveau site où poussent de grands arbres et d’immenses tiges de bambous. Avec sa végétation dense et son calme, l’endroit ressemble à un coin de paradis !
Les soigneurs ont choisi ce lieu parce que de longues lianes tombent depuis les branches des arbres, ce qui est parfait pour permettre aux jeunes chimpanzés d’exercer leurs bras et leurs jambes. Les tiges vertes des bambous se courbent sous leur poids et forment un excellent terrain de jeu pour les plus jeunes.
Il n’est pas évident de se déplacer entre les tiges, même pour un chimpanzé. Lemba et ses amis s’y amusent beaucoup.

Tandis que Lemba essayait d’atteindre la cime d’une tige, le bambou s’est ployé en arc de cercle. Comme elle ne pouvait pas avancer plus loin, elle a lâché la tige et s’est laissée lourdement tomber sur le sol. Le bambou est alors violement revenu à sa position initiale, frappant les autres tiges et provoquant une pluie de feuilles qui sont tombées sur Lemba, allongée au sol. Les soigneurs ont éclaté de rire en voyant Lemba tenter d’attraper les feuilles avec ses bras et sa bouche grande ouverte !
Finalement, Lemba s’est lassée de son jeu, et a rejoint en deux temps trois mouvements l’endroit où ses copains s’amusaient. Lemba est inépuisable et très dynamique. Elle semble toujours être en train de penser au jeu suivant alors même qu’elle n’a pas terminé ce qu’elle est en train de faire. Le manque de mobilité de ses jambes, dû à sa polio, n’a pas affecté son énergie ou sa capacité à s’illustrer dans de nombreuses activités. Elle est un formidable exemple — pour les chimpanzés comme pour les humains — de courage face à l’adversité.

Les soigneurs de l’Institut Jane Goodall connaissent très bien les chimpanzés. Comme ils le pensaient, les lianes se sont révélées être de formidables jouets pour Lemba et ses compagnons. Lemba a d’abord préféré observer les autres tandis qu’ils exploraient l’espace. Grimper lui demande une grande énergie car elle ne peut plus utiliser que ses bras et une seule de ses jambes. Tandis qu’elle les regardait, Lemba a soudain réalisé que ses amis s’amusaient beaucoup, et elle a décidé de tenter de les rejoindre. Il est incroyable de voir de quelle manière elle parvient à soulever le poids de son corps en se tenant fermement aux lianes.
Les chimpanzés Alex et Antonio se balançaient près d’elle, en se donnant des coups de pied et en se chatouillant. Avec de gros efforts, Lemba est parvenue à se hisser jusqu’aux cimes.
Les soigneurs l’observaient depuis le sol, le sourire aux lèvres. Ces instants de bonheur à Tchimpounga sont rendus possibles grâce au soutien des donateurs et des partenaires de l’Institut Jane Goodall.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone