Lemba est sceptique…

Bärbel Kohle, un membre du personnel de Abaxis Corporation, société spécialisée dans la médecine vétérinaire, a récemment visité le sanctuaire de Tchimpounga.

lemba-hiver-2014Barbel est un grand passionné de la nature et des grands singes et il bénéficie d’une vaste expérience et de solides connaissances en physiothérapie.

L’équipe de Tchimpounga en a profité pour lui demander quelques conseils concernant Lemba, rescapée de la polio. Lemba est maintenant en bonne santé mais la polio lui a laissé de lourdes séquelles puisqu’elle n’est plus capable d’utiliser ses jambes. Bärbel a contribué à la réinsertion d’orangs-outans en Indonésie qui avaient aussi une paralysie des membres inférieurs. De ce fait, il a été capable d’enseigner à l’équipe plusieurs exercices qui pourront considérablement aider Lemba.
Avant de travailler avec Lemba, Bärbel a tenu à faire une présentation au personnel de Tchimpounga afin qu’il puisse comprendre comment des exercices simples pouvaient améliorer le quotidien de Lemba.

Cette présentation a permis de transmettre au personnel les méthodes des exercices à effectuer avec Lemba, mais aussi de découvrir les résultat

Afin d’illustrer son analyse, Bärbel a proposé une activité pratique au cours de laquelle les soigneurs reproduisaient entre eux les exercices. Cette démonstration s’est avérée amusante pour tout le monde mais aussi très éducative, puisque le personnel a appris comment il pouvait aider Lemba à retrouver la mobilité de ses muscles. Le lendemain, Bärbel a appliqué lui-même les exercices avec Lemba. Il a apporté divers équipements utiles aux exercices, tel qu’un grand ballon en caoutchouc. A ce moment là, Lemba s’est vite rendu compte qu’elle était sur le point de découvrir quelque chose de nouveau !

Les soigneurs ont commencé à effectuer les exercices avec elle tout doucement. Au début, Lemba était sceptique ; elle ne comprenait pas bien cette nouvelle attention. Puis, elle a rapidement apprécié les exercices qui semblaient lui provoquer une sensation de chatouillement. Bärbel a soigneusement observé et corrigé le personnel afin de s’assurer qu’ils effectuaient les exercices correctement.
Même si nous savons que nous ne pourrons pas permettre à Lemba de recouvrer pleinement l’utilisation de ses jambes, il reste néanmoins important de l’aider à stimuler sa mobilité.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone