Kauka réfléchit à une stratégie efficace

Récemment, les chimpanzés du groupe de Kauka ont découvert un nouveau jeu très amusant. Entre le dortoir et leur enclos, il y a un couloir fermé par une porte légèrement trop petite, qui laisse un petit passage.

kauka-hiver-2013Certains des plus petits chimpanzés ont découvert qu’ils pouvaient se glisser par ce passage et aller jouer dans le couloir. Bien que ce « jeu » n’implique aucun nouvel objet ni davantage d’espace, les chimpanzés adorent l’idée de se faufiler dans un endroit normalement considéré comme « interdit »… ils passent donc leur temps à se glisser d’un côté puis de l’autre de la porte.
Naturellement, les autres chimpanzés trouvent cela totalement injuste. Pourquoi les petits auraient-ils le droit d’aller jouer dans le couloir et pas eux ? Le premier jour où ce petit jeu a commencé, les chimpanzés trop gros pour passer regardèrent avec envie leurs petits compagnons parcourir tout le couloir jusqu’au dortoir avant de se faire attraper.

Kauka et Manisa, une femelle de son groupe, furent de ceux qui eurent beaucoup de mal à renoncer… Ils passèrent plusieurs heures à essayer de se faufiler par le trou avec les petits, à tel point que cela ressemblait presque à un test de laboratoire organisé : allaient-ils trouver la solution pour passer de l’autre côté ? D’abord, Kauka et Manisa essayèrent de passer la tête en premier en la poussant dans le trou et en tirant de toutes leurs forces sur les montants de la porte. Manisa y parvint, mais elle se retrouva coincée au niveau des épaules. Kauka, quant à lui, n’y parvint pas du tout : sa tête était trop grosse. Les deux chimpanzés essayèrent alors de commencer par les pieds. Kauka glissa ses jambes par le trou et tenta de se propulser vers l’avant. Cette technique aurait eu des chances de fonctionner s’il n’avait pas eu un gros ventre bien rempli !

Malgré ces échecs, Kauka ne voulait pas à abandonner l’idée de passer de l’autre côté. Il s’assit face à la porte pendant un certain temps, hochant la tête et essayant de réfléchir à une stratégie efficace. Il tenta de passer le bras d’abord, mais encore une fois sa tête resta coincée. Il se retourna la tête en bas en grimpant sur la porte grillagée, puis essaya de tirer sur ses bras pour se laisser couler dans le trou, mais resta encore bloqué. Il prit même son élan et se jeta tête la première dans le trou, positionnant ses bras en l’air de part et d’autre de sa tête comme un plongeur olympique… le résultat fut un énorme BANG lorsque sa tête heurta la porte ! Finalement, il fallut se rendre à l’évidence : il était trop gros pour aller jouer dans le couloir !!

Dans un tout autre registre, l’équipe du sanctuaire utilise désormais un thermomètre à infrarouge pour prendre quotidiennement la température des chimpanzés et vérifier qu’ils sont en bonne santé. La précédente technique (placer un thermomètre classique sous l’aisselle) était assez compliquée à mettre en œuvre avec les plus gros chimpanzés. Kauka est totalement fasciné par le nouvel instrument : il observe l’objet pendant que les soigneurs prennent la température de ses compagnons et lorsque c’est son tour, il ne se fait pas prier pour se mettre debout et rester immobile : il est comme hypnotisé !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone