Kauka est très occupé

Kauka a été bien occupé ces derniers mois. Deux fois de suite, son rôle de leader a été mis à l’épreuve.

kauka-ete-2013Il y a quelques mois, une nouvelle femelle chimpanzé nommée Wounda a été intégrée à son groupe. En raison de son âge et de sa taille, elle a réussi à imposer son autorité sur les chimpanzés les plus jeunes. Normalement, Wounda est douce et affectueuse, mais lorsqu’elle se met en colère, elle devient agressive et frappe les autres chimpanzés… Au départ, Kauka était très frustré car il ne pouvait pas répliquer, compte tenu de la supériorité physique de Wounda.
Mais avec le temps, Kauka a réussi à gagner son amitié et un respect mutuel s’est installé.
À présent, lorsque Wounda essaie de frapper un chimpanzé plus petit, Kauka s’interpose… Il y a donc désormais deux leaders dans le groupe 4 : Wounda, du fait de son âge et de sa force physique, et Kauka, du fait de sa personnalité et de son charisme. Fort heureusement, cette situation ne devrait pas durer, puisque Wounda sera probablement bientôt transférée sur l’île de Tchindzoulou.

L’autre grand événement de ces derniers mois dans la vie de Kauka a été l’arrivée de quatre nouveaux orphelins : Mambou, Olombo, Mkazi et Leki. Ces petits qui étaient auparavant sous la protection de La Vieille ont été transférés dans le groupe de Kauka, car ils sont désormais prêts à socialiser avec des chimpanzés plus âgés.
L’intégration des petits nouveaux s’est déroulée selon les étapes habituelles, nécessaires à toute intégration réussie. Les soigneurs ont commencé par amener les quatre petits dans l’enclos extérieur de leur futur groupe, alors que tous les chimpanzés étaient encore à l’intérieur du dortoir. Ils ont ensuite ouvert la porte du dortoir pour laisser quelques chimpanzés sortir et faire connaissance avec les nouveaux venus. Pour distraire le groupe et minimiser les risques d’agression, les soigneurs s’étaient assurés de mettre une grande quantité de nourriture à disposition de tous.

Lorsque Kauka est sorti du dortoir, il s’est dirigé tout droit sur Leki, qui se cachait entre les jambes d’une soigneuse, terrorisé. Ensuite, Kauka s’est précipité vers Mambou, mais ce dernier n’a pas reculé et a regardé Kauka droit dans les yeux. Kauka est resté un peu perplexe puis a posé sa main sur l’épaule de Mambou en signe d’apaisement. Quant aux deux autres, Olombo et Mkazi, ils n’ont pas été aussi chanceux : ils ont reçu, en guise de bienvenue, des claques de la part de Kauka et de quelques autres chimpanzés. Cependant, grâce à la présence des soigneurs, l’intégration n’a été marquée par aucun incident majeur et, à la fin de la journée, le processus était accompli !

Comme les chimpanzés sauvages qui vivent dans la réserve de Tchimpounga sont loin du sanctuaire en ce moment, les soigneurs peuvent emmener Kauka et son groupe passer leurs journées dans la forêt. L’hiver correspond à la saison des pluies au Congo, donc forêts et savanes sont actuellement vertes et luxuriantes. Kauka grimpe tout en haut des arbres et cueille tout un tas de fruits délicieux… Ce temps passé dans la forêt est essentiel, car cela lui permet de se préparer pour le jour où il retrouvera enfin sa liberté.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone