Jane Goodall avec la collaboration de Gail Hudson

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Contact :info@janegoodall.fr

GRAINES D’ESPOIR

Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Jean Lenglet
parution en librairie le 7 octobre 2015

'Graines d'espoir' par Jane Goodall

‘Graines d’espoir’ par Jane Goodall

A quelques encablures de la conférence sur le climat, ce nouvel ouvrage de Jane Goodall est une lettre d’amour au monde végétal en même temps qu’un vibrant appel à prendre les armes pour le protéger.
La célèbre primatologue commence par rappeler les racines de son engagement en faveur de la protection de l’environnement quand enfant, elle a été bouleversée par la beauté des plantes et leur variété fabuleuse. Elle rend aussi hommage aux grands précurseurs scientifiques, pionniers de la préservation de la diversité des espèces et du patrimoine génétique de la flore terrestre. Car la sauvegarde des graines constitue pour elle un enjeu crucial : elles font aujourd’hui l’objet de manipulations et de croisements dangereux. Les monocultures à grande échelle et le recours aux OGM menacent de détruire l’équilibre biologique, créant de “super-insectes” et de “super-mauvaises-herbes” qui demandent des moyens d’éradication toujours plus sophistiqués – un cercle vicieux lucratif pour ceux qui engrangent des profits à chaque étape de cette “évolution”.
Au-delà du constat, Jane Goodall présente aussi les moyens d’agir face à cette menace. On trouve déjà tout autour du globe des entreprises agricoles qui cultivent la terre sans la surexploiter, sans abattre des hectares de forêt, sans nuire à l’habitat ni aux infrastructures des populations indigènes des pays moins industrialisés – sans parler de l’impact social et démocratique positif de ces pratiques éthiques. Elle nous incite aussi à contribuer au changement de manière encore plus directe et efficace. Grande voyageuse, elle évoque ces initiatives à travers le monde qui restaurent une pratique millénaire : le potager, de retour aujourd’hui jusque dans nos villes.
Personnalité touchante et savante, Jane Goodall lance, à travers ce livre aussi passionnant qu’instructif, un appel pour apprendre aux enfants comme aux adultes à aimer la nature. Et si la révolution, ici et maintenant, commençait dans le potager ?
Jane Goodall est une autorité scientifique reconnue à travers le monde. Sa carrière commence dans les années 1960, où elle découvre la capacité des chimpanzés à fabriquer et à utiliser des outils. En 1964, elle crée en Tanzanie, sur le lieu de ses observations, le centre de recherche de Gombe Stream où des chercheurs poursuivent encore aujourd’hui son travail. En 1977, elle fonde l’Institut Jane Goodall, qui initiera un grand nombre de programmes de développement. Le succès de son entreprise justifie l’implantation, en 2004, d’un Institut Jane Goodall en France, www. janegoodall.fr. Toutes les actions de Jane Goodall tentent de sensibiliser l’homme à la sauvegarde des espèces animales en voie de disparition et, plus généralement, à la préservation de son patrimoine terrestre.

De Jane Goodall, Actes Sud a déjà publié en 2008 : Nous sommes ce que nous mangeons (avec Gary McAvoy et Gail Hudson).
Format : 14,5 x 24 cm, 448 pages, 24 €

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone