Les chimpanzés aussi ont besoin d’amour

2015-02-14-amourLe jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux : une belle occasion pour se parler d’Amour.

Car les chimpanzés eux aussi font preuve d’amour… :

Amour maternel et liens familiaux

L’amour entre chimpanzés se transmet tout d’abord entre les mères et leurs enfants dès leur naissance : les mères chimpanzés sont en effet des mères très attentionnées et développent des liens affectifs très forts sur le long terme puisqu’ils peuvent durer toute leur vie.

Les femelles donnent généralement naissance à un seul bébé à la fois.
Seulement 4 cas de naissances de jumeaux ont été répertoriés à Gombe.
La période de gestation des chimpanzés dure 8 mois.

Il y a environ 5 années d’intervalle entre deux naissances et si un enfant meurt, la mère est généralement enceinte quelques mois après. Les mâles ne jouent quasiment aucun rôle dans l’éducation des enfants. Et si la mère vient à mourir subitement, les frères et sœurs peuvent prendre immédiatement leurs responsabilités en “adoptant” le ou les plus petits.

La sexualité chez les chimpanzés
Les chimpanzés atteignent leur maturité sexuelle entre 10 et 13 ans. Les femelles sont susceptibles de s’accoupler avec la plupart des mâles de leur communauté.
Contrairement à d’autres espèces, comme certains félins dont le pénis est hérissé de piquants et peut faire souffrir les femelles, certains chercheurs sont convaincus que les femelles chimpanzés ressentent du plaisir.

Communication et séduction
Tous comme les humains, les chimpanzés ressentent des émotions. Ils aiment aussi s’enlacer et se gratouiller.
Une étude, réalisée sur des chimpanzés en Ouganda entre 2007 et 2009 et publiée par le journal scientifique américain Current Biology, fait état d’un dictionnaire de 66 gestes distincts: cette étude indique que ces gestes « ont des significations spécifiques » qui vont « de la simple demande associée à quelques gestes simples à une discussion plus large ».
Cette recherche très détaillée a étudié 4 500 moments d’échange et a permis d’analyser 66 gestes type ayant 19 messages spécifiques, indiquent les auteurs, Catherine Hobaiter et Richard Byrne, de l’université de St-Andrews en Ecosse (Royaume-Uni). Par exemple quand une mère montre la plante de son pied à son petit cela veut dire « monte sur mon dos”… toucher le bras de l’autre signifie « gratte-moi”… tandis qu’arracher des feuilles et les laisser tomber entre ses jambes appelle l’attention sexuelle de l’être désiré.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pageEmail this to someone